01.09.2020

Quand il s’agit d’un effet «Table couvre-toi»

La cuisine est culte. Et la cuisine est l’élément central de la maison – surtout si vous utilisez le système de cuisine Aurélie Späti. Le célèbre Atelier Oï l’a développé pour Späti Innenausbau AG. La solution pour portes coulissantes EKU Clipo permet un effet «Table couvre­-toi», comme dit le designer Aurel Aebi d’Atelier Oï avec enthousiasme.

Monsieur Aebi, votre cuisine a été récompensée par la médaille d’argent aux Swiss Kitchen Awards. Une surprise?
Le succès arrive lorsque l’on est fidèle à soi­-même. Mais nous ne cherchons pas le succès. Nous voulons faire quelque chose de bien. Je pourrais imaginer obtenir un prix parce que nous y avons mis beaucoup d’énergie.

Quel est l’attrait de la cuisine?
Une bonne cuisine provient des matières – et des tensions entre elles, le Delta. Dans un plat aigre­doux, ni la douceur ni l’acidité seule sont intéressantes, mais la tension qui se manifeste dans la bouche. Nous travaillons comme un cuisinier qui utilise des ingrédients harmonieux pour créer un plat harmonieux. De nos archives de matériaux regroupant 20’000 matériaux différents nous avons sélectionné les ingrédients et composé la cuisine – à partir de béton, de métal, de bois, de textiles, de la céramique.

Malgré la variété des matériaux, la cuisine est harmonieuse.
C’est une affaire de dosage, d’évaluation – et cela est similaire au fait de cuisiner. Les couleurs sont peut­être sombres, mais elles ne sont pas noires et, le bois et le contenu miroitent au travers des portes. Et alors que le carrelage brille, le bois et le béton sont mats. Le textile dessine des vagues sur lesquelles évoluent la lumière et les ombres, tout comme sur le carrelage grâce à l’éclairage avec les tiges de verre. Tout est mis en scène, dosé, pour donner un effet d’équilibre.

Cette ferrure pour portes coulissantes est silencieuse et légère – une vraie Rolls-­Royce.

Quelles exigences ont influencé votre création?
C’était un projet de Späti Innenausbau AG et de notre Atelier Oï. Nos échanges ont été intenses. Et quand deux abordent un même projet, quelque chose de majeur surgit souvent – une valeur qui résulte de la coopération. La cuisine Aurélie Späti a créé une sorte de personnalité.

Avez-vous aussi dû faire des compromis?
Compromis n’est pas le terme approprié. Dans les tâches de conception, il faut adopter une attitude. Il en est de même dans l’architecture paysagère. On ne peut pas tailler «un peu» une haie. Soit on la laisse évoluer naturellement, soit c’est l’homme qui lui impose sa forme. On ne s’inscrit pas dans un concept de tentative ou d’erreur, mais d’attitude.

La cuisine s’appelle Aurélie Späti...
Le nom s’est imposé par sa formulation lors d’un atelier de travail. Nous essayons de cristalliser l’essence même d’une chose et de la transposer ensuite avec la profession la mieux adaptée. Nous employons chez nous des architectes, des designers, des scénographes, des designers éclairagistes, des ingénieurs et même un constructeur de bateaux. La cuisine est le fruit de la collaboration de toutes les disciplines d’Atelier Oï et de Späti Innenausbau AG.

Pourquoi avoir choisi EKU Clipo?
Cette ferrure pour portes coulissantes possède un effet «Table couvre­-toi». Les portes peuvent coulisser facilement et silencieusement : la ferrure est filigranée, presque invisible, aucune rainure en dessous n’est visible. Les portes coulissantes existent depuis longtemps. Mais cette ferrure, combinée avec une esthétique particulière due à la perforation, est une vraie Rolls-Royce.

Qu’appréciez-vous dans les portes coulissantes?
J’aime les portes coulissantes par le geste: une pièce peut être complètement ouverte, aucune porte ne gêne le passage. Lors de la construction, je peux faire disparaître les portes, car je ne suis pas obligé de dessiner de panneau de porte dans la pièce. Avec des portes coulissantes du sol au plafond, il est possible d’éliminer des portes entières. Il n’y a pas de cadre, la pièce est généreuse. Dans la construction de meubles, la surface est entièrement accessible. C’est très pratique pour une cuisine car il est possible de laisser les portes ouvertes en cuisinant. Puis la cuisine peut retrouver son calme en fermant toutes les portes.

Designer avec une vision

Après des études d’architecture à l’EAAL de Lausanne, Aurel Aebi (51 ans) fonde en 1991 le studio d’architecture et de design Atelier Oï avec ses camarades d’études Armand Louis et Patrick Reymond. Son nom est dérivé du mot russe «Troika», trilogie. Entretemps, 35 personnes créatives travaillent sur tout ce qui est imaginable – des bouteilles de parfum aux immeubles résidentiels. Ils procèdent toujours de manière interdisciplinaire.

Sujet
Slide Magazine
Assortiments
Pour le meuble
Segments
Residential