En route vers un logement facile d'accès

Auteur: Livio Fürer

Que signifie un bâtiment facile d'accès et quels sont les besoins des personnes en situation de handicap physique ? Des architectes du Centre pour une construction facile d'accès de Muhen (Association suisse des paraplégiques), analysent des situations spatiales critiques avec l'athlète suisse de haut niveau en fauteuil roulant Manuela Schär.

« Les gens pensent souvent que les personnes en fauteuil roulant se font toujours aider par des auxiliaires de vie et ne font pas tout elles-mêmes », explique Manuela Schär au début de l'atelier. Or, c'est justement l'indépendance et la mobilité autonome qui sont importantes pour elles au quotidien. Felix Schärer, directeur du Centre pour une construction facile d'accès, souhaite mettre davantage l'accent sur cette préoccupation : « Il faut que les architectes soient davantage sensibilisés à la « construction facile d'accès ». Le design inclusif devrait devenir la norme du secteur », explique M. Schärer. Il ne s'agit toutefois pas uniquement de la construction facile d'accès en tant que catégorie spécifique mais de l'établissement d'un « design pour tous », également appelé design universel. « Les logements faciles d'accès offrent souvent des améliorations fondamentales qui ne facilitent pas uniquement la vie des personnes en fauteuil roulant », explique Micha Waefler, dessinateur au Centre.

Bien que la construction facile d'accès soit désormais exigée par la loi en Suisse pour les rénovations et les nouvelles constructions, les personnes en fauteuil roulant rencontrent encore de nombreux obstacles en raison du nombre élevé de bâtiments anciens. Les portes battantes constituent l'un des obstacles les plus importants, surtout dans les endroits où l'espace est restreint, comme la salle de bain ou le couloir, mais aussi dans les pièces comme la chambre à coucher, où l'espace est réduit en raison de l'ameublement.

Les portes coulissantes facilitent le quotidien

En analysant les situations d'habitation critiques, on se rend vite compte que les portes coulissantes peuvent constituer un progrès décisif. Si la porte peut être déplacée sur le côté, elle ne gênera pas la personne en fauteuil roulant. Les portes coulissantes modernes n'ont rien à envier aux portes battantes classiques et peuvent également être fermées de manière totalement étanche, de sorte que les bruits et les odeurs ne parviennent pas dans la pièce voisine, ce qui est particulièrement souhaitable dans la salle de bain ou la cuisine.

Il est important qu'une rénovation soit toujours adaptée aux besoins individuels. « Les personnes sportives comme moi peuvent sans problème pousser des portes un peu plus lourdes. Les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap physique n'ont pas toujours cette possibilité », fait remarquer Manuela Schär. C'est pourquoi Felix Schärer examine s'il est possible de prévoir des portes coulissantes avec des poignées encastrées en forme de coquillage ou si des poignées posées plus grandes sont nécessaires. Les poignées en forme de coquillage prennent moins de place mais sont plus difficiles à ouvrir. Les poignées plus grandes conviennent donc mieux aux personnes qui ont moins de force ou qui ne peuvent pas se pencher en avant. 

« En général, notre objectif est de ne transformer que ce qui est nécessaire et de ne pas tout simplifier systématiquement », explique Felix Schärer, le principe selon lequel de telles rénovations sont planifiées. Les personnes en fauteuil roulant devraient avoir la possibilité de s'entraîner au quotidien chez elles car, en dehors de leur domicile, elles doivent continuer à surmonter des obstacles.

Supprimer les obstacles dans la salle de bain

La salle de bain est l'une des pièces les plus importantes d'un logement et son accès doit être facile et pratique. Mais souvent, elle n'est pas très spacieuse. Lorsque la porte s'ouvre vers l'intérieur, une personne en fauteuil roulant a à peine la place de manœuvrer et de refermer la porte derrière elle. Pour y remédier, il faut élargir l'ouverture de la porte et utiliser une porte coulissante. Ces deux éléments offrent aux personnes en fauteuil roulant une plus grande liberté de mouvement pour les manœuvres dans la salle de bain, ainsi que pour entrer et sortir.

Wheelchair in barrier-free wardrobe floor plan

Chambre et couloir : les avantages des portes coulissantes

Les portes jouent un rôle décisif dans l'accessibilité d'un logement. Cela commence déjà par le dressing dans la chambre à coucher. Les portes de placard sont problématiques pour de nombreuses personnes en fauteuil roulant car il n'y a souvent pas assez de place pour se positionner avec le fauteuil roulant de manière à pouvoir ouvrir les portes sans problème. Mais si l'on peut les mettre sur le côté, ce problème n'existe plus. Dans de nombreux logements, l'espace est tout aussi restreint dans les couloirs où plusieurs chambres se rejoignent. Lorsque ces portes de chambre s'ouvrent sur le couloir, la porte et le fauteuil roulant se mettent en travers de leur chemin. Dans l'exemple (photo en bas à droite), cela pourrait être résolu relativement facilement avec des portes pouvant être repoussées sur le côté.

Déterminer les situations spatiales critiques

Analyser la situation individuelle en matière de logement et connaître les besoins personnels : c'est la seule façon de réussir la rénovation et de rendre le logement facile d'accès. Manuela Schär analyse avec Felix Schärer et Micha Waefler du Centre pour une construction facile d'accès des plans de situations qui représentent des obstacles dans la vie quotidienne des personnes en fauteuil roulant. L'objectif est de réduire les restrictions en adaptant la construction des logements existants. 

 

« En tant que sportive, je suis mobile et indépendante. Pourtant, il y a des obstacles dans la vie quotidienne parce qu'on n'a pas pensé aux personnes en fauteuil roulant lors de la planification. Je suis heureuse de voir que la sensibilisation fait son bonhomme de chemin ».

 

Manuela Schaer wheelchair racing athlete

Manuela Schär (37 ans) est actuellement l'une des meilleures sportives en fauteuil roulant de course au monde. Avec deux médailles d'or et trois médailles d'argent, elle a été l'athlète la plus performante de la délégation suisse aux Jeux paralympiques de Tokyo en 2020. L'athlète de haut niveau, qui a grandi dans le canton de Lucerne, était déjà une sportive passionnée avant son accident en 1993. Lorsqu'elle a fait la connaissance du groupe de fauteuils roulants de course au centre pour paraplégiques de Nottwil, elle s'y est rapidement sentie intégrée. Même si, dans un premier temps, elle ne s'est pas lancée dans une carrière sportive professionnelle et a suivi une

formation commerciale, elle est toujours restée fidèle au sport en fauteuil roulant de course. Ce n'est qu'avec ses succès aux Jeux paralympiques de Pékin en 2008 que Manuela a vraiment pris conscience de son potentiel. À partir de là, elle a continuellement réduit son temps de travail et s'est concentrée sur les courses longue distance. Aujourd'hui, la multiple championne du monde et détentrice du record du monde s'entraîne six jours par semaine et travaille à temps partiel pour le département « Sport en fauteuil roulant et loisirs » de l'Association suisse des paraplégiques.

Les portes coulissantes favorisent la construction inclusive
Les portes représentent souvent un obstacle majeur pour les personnes souffrant de handicap physique. Bien planifiées, les portes coulissantes plus pratiques que les portes battantes. Il est important de tenir compte de la situation individuelle et de prendre en considération différents aspects.